mercredi 15 juillet 2015

Les Pères de l'Église : Origène

Origène éditions Beauchesne


Origène, qui fut surnommé Adamantios, l'homme d'acier ou de diamant, est né probablement à Alexandrie vers 185. 

Sa vie est connue par deux sources principales, le Remerciement à Origène que, malgré des contestations récentes, nous continuons d'attribuer à Grégoire le Thaumaturge et le livre VI de l'Histoire Ecclésiastique d'Eusèbe de Césarée.

Aîné de sept enfants, d'une famille déjà chrétienne, il est instruit à la fois dans les lettres sacrées et profanes par son père Léonidès et peut-être par Clément. Sous Septime Sévère, vers 202, Léonidès est décapité et son fils, après avoir voulu l'accompagner au martyre, continue un temps ses études, puis enseigne la grammaire, c'est-à-dire la littérature, pour nourrir les siens. 

L'évêque Démétrios lui ayant confié l'instruction des catéchumènes, Origène assiste courageusement plusieurs élèves martyrisés. Plus tard il abandonne l'école de grammaire pour se consacrer entièrement à la catéchèse. 

Il mène une vie très austère et, prenant à la lettre Mt. 19, 12, se mutile. Il abandonne à Héraclas les catéchumènes et se réserve l'instruction des plus avancés. Pour mieux répondre aux objections des doctes, païens et hérétiques, et aider son étude des Écritures, il suit les cours d'Ammonios Saccas, le père du néoplatonisme, suivant un texte du traité de Porphyre Contre les Chrétiens cité par Eusèbe. 

Est-ce lui ou un autre Origène, le disciple d'Ammonios dont parle encore Porphyre et que cite Proclos ? On ne peut considérer la question comme résolue...


Publications consacrées à Origène aux éditions Beauchesne  :

(pour en savoir plus, il vous suffit de cliquer sur le livre)

pierre nautin beauchesne

Sur la Pâques d'Origène

Origène Théo Hermann Théologie sacrificielle

Origène éditions Beauchesne

Origène éditions Beauchesne


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire